[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] [Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]

Apiculteur professionnel dans le quart sud est de la France depuis de nombreuses saisons, j'ai bien entendu pratiqué comme tout apiculteur "industriel" l'exploitation des abeilles avec quelques centaines de ruches Dadant 10 cadres.
Très rapidement je les modifiais en 8 cadres, ce que les abeilles construisent naturellement.

J'utilisais et utilise toujours, aussi des Langstroth, divisibles aussi en 8 cadres.

Je connais bien les paniers et bon nombre d'autres ruches appelées "vulgaires" puisque j'en possède depuis mes premiers pas dans l'apiculture.
Ces modèles me permettent aujourd'hui encore de pouvoir mieux comprendre la vie de l'abeille, mais aussi de les utiliser pour produire des essaims dans des conditions très agréables.

En 1978 je découvre la ruche Warré, révélation pour moi, mais ce n'est que bien plus tard que j'envisage enfin de l'utiliser pour la production.
Je me demande encore pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt...

Mais il est vrai que reconvertir la totalité de son exploitation dans un nouveau modèle nous semble à tous inconcevable alors que le problème n'est pas du tout insurmontable. La ruche Warré me permet d'augmenter mon cheptel, sans sur charge de travail, bien que travaillant seul.

Aujourd'hui, fini pour moi l'apiculture "industrielle".

L'utilisation de la ruche Warré me permet de travailler dans de biens meilleures conditions et avec des abeilles heureuses de retrouver une habitation très proche de ce qu'elles ont à l'état libre et sans surplus de travail.

Cette ruche est a mon avis, un très bon compromis entre les ruches "vulgaires", qui demande une bonne maitrise pour les conduire, et la ruche à cadre, qui, telle qu'elle est utilisée aujourd'hui, ne me convient plus.

A noter, que meme les Dadant et Langstroth encore en service, si elles sont bien entendu munies de cadres, sont laissées en constructions libres, ce qui leur permet entre autre d'avoir un dynamisme sans équivalent, je vous en reparlerais plus tard.

Avec les ruches Warré, je produis autant de miel, sinon plus, qu'avec les autres ruches mais aussi et surtout de nombreux essaims, paquets d'abeilles et reines, le tout avec facilité et rapidité et surtout plaisir et avec moins d'agressivité de leur part.

Ces ruches sont aussi très pratiques pour la production de reines.

Si nous ne multiplions pas notre cheptel, que l'on ai 2 ou 200 ruches, ce sera non seulement la fin de l'apiculture mais surtout le début de la fin des abeilles.

Combien d'insectes non utilisés par l'homme ont disparus ces 20 dernières années?

Commençons par donner un habitat convenable à nos abeilles.

Le meilleur que je connaisse c'est le panier ou "ruche vulgaire" que j'utilise depuis longtemps.

Malheureusement, ce n'est pas un outil pratique pour l'apiculteur, il faut en effet beaucoup de pratique pour les utiliser, mais les abeilles y vivent très bien.

La ruche WARRE est un très bon compromis, permettant aux abeilles d'évoluer librement et à l'apiculteur de travailler dans d'exellentes conditions.